21
mars
2010

J’ai tiré cette image d’un site de recettes de cuisine. J’attire l’attention sur la suggestion du vin.

Alors de deux choses l’une, soit l’auteur de cette recette essaie de nous dire que quitte à “gâcher” un peu de vin autant que ce soit un vin bien ordinaire tel qu’on en trouve par exemple à Bordeaux,  soit dans un fabuleux élan d’immodestie juge t-il qu’une recette de cette envergure nécessite le concours d’un vin du même acabit, auquel cas aurait-il peut-être dû préciser : “sur de tels oignons ne versez rien d’autre qu’un Petrus 1961 “. Car c’est bien d’oignons qu’il s’agit. Rien de bien sophistiqué, rien d’exceptionnel. Des oignons. Cela étant dit, et à mon humble avis, cette suggestion ne relève en réalité pas tant de l’une ou de l’autre de mes allégations que du simple petit snobisme ordinaire, celui là même qui pousse l’ânerie jusqu’à conseiller un “délicieux” Bordeaux sur des oignons SURGELÉS. Donc, mon bon ami, et si tu me permets de te donner à mon tour un tuyau, quand tu cuisines et que ta recette nécessite du vin rouge, je te conseille vivement d’opter pour : du vin rouge. N’importe lequel.

Commentaires.

avatar
Severus Jake
21 mars 2010 - 15 h 49 min

Je te trouves vachement civilisé. Pour ma part, je lui aurais conseillé de se coller une rangée de doigt dans le cul et de couiner un vieux tube des Beatles en se brulant les couilles sur un bec bunsen.

avatar
Nestor Variable
22 mars 2010 - 13 h 01 min

Je pense qu’il trouverait encore moyen de préférer couiner du Mozart, les boules sur une belle flambée de bois de chêne. Mais je suppose qu’il n’aurait pas le choix n’est ce pas ?

avatar
Severus Jake
22 mars 2010 - 15 h 24 min

Absolument. Même la plus absolue des mansuétudes connait l’âpre extrémité d’une nécessaire limitation.

avatar
Atomichel
23 mars 2010 - 0 h 54 min

“du simple petit snobisme ordinaire”, c’est ça.
Je suis convaincu que le côté désagréable de ces réflexes de peignes-culs leur passe à 10 000.
Et s’ils en ont conscience, Severus Jake est ma sentence.

avatar
Severus Jake
23 mars 2010 - 1 h 14 min

I am the pain.