20
novembre
2010

diaspora

How angry is the world at Facebook for devouring every morsel of personal information we are willing to feed it?

“A few months back, four geeky college students, living on pizza in a computer lab downtown on Mercer Street, decided to build a social network that wouldn’t force people to surrender their privacy to a big business. It would take three or four months to write the code, and they would need a few thousand dollars each to live on.

They gave themselves 39 days to raise $10,000, using an online site, Kickstarter, that helps creative people find support.

It turned out that just about all they had to do was whisper their plans.

“We were shocked,” said one of the four, Dan Grippi, 21. “For some strange reason, everyone just agreed with this whole privacy thing.”

They announced their project on April 24. They reached their $10,000 goal in 12 days, and the money continues to come in: as of Tuesday afternoon, they had raised $23,676 from 739 backers. “Maybe 2 or 3 percent of the money is from people we know,” said Max Salzberg, 22.

(…)

As they describe it, the Diaspora* software will let users set up their own personal servers, called seeds, create their own hubs and fully control the information they share. Mr. Sofaer says that centralized networks like Facebook are not necessary. “In our real lives, we talk to each other,” he said. “We don’t need to hand our messages to a hub. What Facebook gives you as a user isn’t all that hard to do. All the little games, the little walls, the little chat, aren’t really rare things. The technology already exists.””

NYTimes

http://www.joindiaspora.com/

Je suis curieux de voir ce que ça va donner.

via via via

Commentaires.

avatar
20 novembre 2010 - 22 h 21 min

D’un coté j’aimerais vraiment que ça vienne se poser en alternative à Facebook.
D’un autre coté je suis sur que ça finira en fail.

avatar
Atomichel
21 novembre 2010 - 2 h 30 min

My tailor is rich and my english needs some french explications.

avatar
21 novembre 2010 - 12 h 58 min

Plus d’infos , avec en prime une vidéo des apprentis sorciers.
Ça fait un moment que j’ entend parler de ce truc (depuis qu’ils ont ramassé 200k), il me tarde aussi de voir ce que ça va donner.

avatar
21 novembre 2010 - 19 h 58 min

@Atomichel Le problème de facebook (et des réseaux sociaux en général) c’est que tout ce que tu écris, toutes les photos, les vidéos que tu mets en ligne, mais aussi toutes les données de ton activité sociale (avec qui tu es ami, avec qui tu l’as été…) sont hébergées sur leurs serveurs.

Donc en gros une fois que c’est en ligne, tu n’en es plus maître. Ces données sont stockées ad vitam eternam et potentiellement consultables par tout le monde.

Imagine que FB ait existé il y a 50 ans et qu’on te ressorte des vidéos d’Obama à 17 ans en train de se gerber sur les pompes et de montrer son cul pendant une soirée Foot & Putes à Miami. Il perdrait un peu en crédibilité.
Pour lutter contre ce problème en particulier, des organismes essaient de mettre en place une charte de “droit à l’oubli“, mais c’est pas gagné.

Bref quand tu créé un compte sur un réseau social, il te faut garder à l’esprit que “tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous” pour faire dans la phrase choc.

Diaspora est un projet de réseau social à la FB, sauf que tout ce que tu y fait est stocké sur ta machine. Quand tu communique/échange des fichiers avec un “ami” ça passe pas par un serveur tiers, c’est juste ton ordi connecté au sien. Plutôt cool quoi.

Plus d’infos en français ici http://fr.readwriteweb.com/2010/05/06/a-la-une/projet-diaspora-anti-facebook/

avatar
Atomichel
24 novembre 2010 - 1 h 54 min

Aah
Merci